PRESSE




Presse

Raak "Qui a crié... dans le secret de la terre", DVD de 60 minutes. Ce film est un voyage dans les différents univers de Raâk, depuis Paris où vit l'artiste jusque dans les lieux qui lui sont chers et lui permettent de finaliser ou transcender ses créations. Réalisé en 2018. En savoir plus et voir la bande-annonce : site de l'éditeur Arthésée
Pour acheter le DVD (29 euros hors frais de port), cliquer là. Voir la couverture du DVD et les fiches illustrées : cliquer sur l'image ci-dessous, puis cliquer sur l'image agrandie pour revenir à la page.
Raak DVD Qui a crié dans le secret de la terre

Raak Article de Gérard Sendrey à l'occasion de l'exposition Raâk au Musée de la Création Franche de Bègles, du 6/12/13 au 19/1/14 : cliquez ici.
   
Raak Article de Bernard Chevassu dans la Revue de la Création Franche de Novembre 2013 : cliquer là.

Après le déluge...
Textes P.Bono et oeuvres de Raâk, aux Editions : TRIANGLES
Format 170 x 170 mm, 56 pages, 2009 - ISBN 978-2-35846-000-2
Des extraits de l'ouvrage sont visible sur le site de P.Bono http://p.bono.sculptures.free.fr en cliquant sur l'onglet "Recueils" puis en choisissant la rubrique "Après le déluge...".
Pour agrandir, cliquer sur l'image ci-dessous, puis cliquer sur l'image agrandie pour revenir à la page.

Raak Après le déligue "Il y a un univers Raâk : étonnant, dérangeant, voire stupéfiant, souvent monstrueux. Il naît du désir de vie forcené et des pulsions qui hantent l'artiste et qu'elle n'a cessé d'imprimer à tout ce qu'elle convoque, fonde ou façonne. Cet univers peuplé d'êtres embryonnaires, larvaires est encore loin de l'imago toujours à déstabiliser. Alors quelle violence dénonciatrice cette fabulatrice n'investit-elle pas dans son aventure de déstabilisation ! C'est parce qu'elle sait regarder autour d'elle et en elle que Raâk parvient à sa vision et qu'elle nous l'impose avec une évidence gardant la spontanéité des inventions enfantines. D'où une cocasserie provocatrice qui n'effrayera que ceux qui resteront sourds à la poésie de ces trouvailles. Les autres aiguiseront là leur désir de surprendre l'ambiguïté de la vie afin d'en tirer profit pour le quotidien".
 
Guillevic, 11 juillet 1994